La valorisation énergétique

Le traitement des fumées

Conçu pour être très performant, le système de traitement des fumées assure une double filtration et une réduction catalytique des oxydes d'azote (NOx).

Double filtration
  • L'électrofiltre réalise un premier dépoussiérage des fumées issues de la chaudière. Les cendres volantes collectées à cette étape sont stockées puis transférées vers un centre de traitement (stockage de classe 1). 
  • Dans une deuxième étape, des réactifs sont injectés pour piéger les gaz acides et dioxines : 
              - Injection de bicarbonate de sodium pour neutraliser les actifs 
              - Injection de charbon actif pour absorber les métaux lourds, dioxines et furannes
    Un deuxième dépoussiérage par filtration est alors assuré par un filtre à manches qui permet d'extraire les composés indésirables des fumées (acides, métaux, dioxines, ...). Les résidus de filtration (produits sodiques résiduaires) sont stockés puis transférés vers une usine de valorisation des sels. 

Réduction catalytique des oxydes d'azote 

Les oxydes d'azote (NOx) contenus dans les fumées sont traités dans un filtre catalytique haute température (Denox). Ce procédé garantit un seuil de NOx très inférieur aux plafonds fixés par les normes européennes (200 mg/Nm3).