Informations
Informations

Glossaire

Centre de valorisation énergétique 
Installaton industrielle de traitement thermique des déchets ménagers et assimilés avec récupération de l'énergie générée par la combustion des déchets pour alimenter une turbine de production délectricité ou un réseau de chaleur. 

Cogénération
Technologie propre permettant à partir d'un combustible, de produire simultanément de l'électricité et de l'énergie thermique. 

CSS
La Commission de Suivi du Site réunit au moins une fois par an des représentants de l'ensemble des parties concernées au travers de 5 collèges suivants : 
          - Services de l'Etat;
          - Elus locaux;
          - Riverains et associations de protection de l'Environnement;
          - Exploitants du site; 
          - Salariés du site. 
Les CSS constituent un cadre d'échanges, de suivi de l'activité du site et de promotion de l'information auprès du public. 

Dioxines 
Famille de substances organiques chlorées apparaissants dans les processus de combustion (cimenterie, fabircation d'herbicides et de pesticides, blanchiment de la pâte à papier, fonderie, métallurgie, sidérurgie, incinérateurs de déchets, ...). Elles peuvent également résulter de sources naturelles difficilemeent évaluables (feux de fôret et éruptions volcaniques, ...). Pour l'incinération, la fermeture d'usines obsolètes et les nouveaux systèmes de traitement des fumées ont déjà permis de réduire d'un facteur 100 les émissions de ce secteur entre 1995 et 2006. En 2008, le secteur énergétique dont le traitement des déchets ménagers, ne contribuait plus que pour 4% de la production totale de dioxines (source Centre Interprofessionnel Technique d'Etude de la Pollution Atmosphérique). 

DREAL
La Direction Régionale de l'Environnement de l'Aménagement et du Logement pilote les politiques de développement durable résultant notamment des engagements du Grenelle de l'Environnement ainsi que celles du logement et de la ville. 

Incinération
Traitement thermique basé sur la combustion avec excès d'air. Ce traitement s'accompagne aujourd'hui d'une valorisation de l'énergie générée par la combustion (alimentation d'un réseau de chaleur et/ou production d'énergie électrique). 

Mâchefers
Scories ou résidus solides issus de la combustion de déchets récupérés en sortie basse du four. La réglementation en vigueur définit les caractéristiques des mâchefers valorisables en remblais ou sous-couches routières. Les mâchefers non valorisables sont envoyés en installation de stockage des déchets. 

Métaux lourds
Métaux dont la densité est supérieure à 4,5. Ce sont des éléments polluants et toxiques surtout sous forme de composés organiques se concentrant dans la chaîne alimentaire. Il s'agit du plomb, du mercure, de l'arsenic, du cadmium du zinc, du cuivre, du chrome et du nickel. 

NOX
NO et NO2, monoxyde et dioxyde d'azote, sont des composés chimiques associant un atome d'azote et un ou deux atomes d'oxygène : ils sont principalement émis par les secteurs des transports et de la production d'énergie. Ils résultent de la combustion de combustibles fossiles (moteurs des véhicules notamment). Les oxydes d'azote interviennent dans le processus de formation de l'ozone dans la basse atmosphère. Ils contribuent au phénomène des pluies acides. 

PCI
Pouvoir Calorifique Inférieur 

Prévention 
La prévention désigne l'ensemble des actions visant à réduire à la source la génération de déchets 

PSR
Produits Sodiques Résiduaires 

Recyclage 
Opération visant à introduire des déchets dans un cycle de production en remplacement total ou partiel d'une matière première vierge. Il existe le recyclage matière (valorisation matière) et le recyclage organique (également appelé combustion). 

REFIOM
Les Résidus solies d'Epuration des Fumées d'Incinération des Ordures Ménagères, concentrent tous les polluants des déchets ménagers. Ils sont stabilisés puis stockés dans des installations de stockage de déchets dangereux conformément à la réglementation en vigeur. En moyenne, 1 tonne d'ordures ménagères traitée génère 40kg de REFIOM. 

Stabilisation
Sur le plan réglementaire, le terme stabilisation désigne l'ensemble des techniques et opérations permettant d'obtenir un déchet stabilisé. Du point de vue technique, la stabilisation consiste à améliorer la rentention chimique des polluants, afin de limiter leur solubilité et par conséquent leur rejet dans l'environnement (immobilisation chimique des polluants par formation de composés moins solubles). 

Traitement
Processus physiques, thermiques, chimiques ou biologiques, y compris le tri, qui modifient les caractéristiques des déchets de manière à en réduire le volume ou le caractère dangereux, à en faciliter la manipulation ou à en favoriser les valorisations. 

Traitement biologique
Procédé contrôlé de transformation par des micro-organismes des déchets fermentescibles en un résidu organique stabilisé. 

Traitement physico-chimique
Ces traitements appliqués aux déchets dangereux regroupent entre autres les opérations de cassage d'émulsions, de neutralisation, de déchromatation, de décyanuration, de déshydratation, de régénération de résine, de déchloration. 

Traitement thermique
Traitement des déchets par l'action de la chaleur. Ceci inclut notamment l'incinération des déchets. 

Traitement des fumées
Nettoyage des fumées de nature industrielle. Les modes de traitement des fumées incluent : 
          - La voie sèche : neutralisation , à la chaux pulvérulente, des polluants contenus dans les gaz puis dépoussiérage; 
          - La voie semi-humide : neutralisation, au lait de chaux concentré, des polluants contenus dans le gaz de dépoussiérage; 
          - La voie humide : dépoussiérage puis lavage des fumées, suivi d'une neutralisation à la soude ou à la chaux 

UIOM
Les Usines d'Incinération d'Ordures Ménagères ont aujourd'hui une appellation obsolète. Ils ont été remplacés par les Centres de Valorisation Energétique (CVE) dès lors que le centre permet de produire de l'électricité et/ou d'alimenter un réseau de chaleur. 

Valorisation
Terme générique recouvrant le réemploi, la réutilisation, la régénération, le recyclage, la valorisation organique ou la valorisation énergétique des déchets. 

Valorisation énergétique 
Utilisation de l'énergie résultant du traitement des déchets le plus fréquemment par l'alimentation d'un réseau de chaleur ou la production d'énergie électrique. 

Valorisation matière
Utilisation de tout ou partie d'un déchet en remplaement d'un élément ou d'un matériau. 

Valorisation organique 
Utilisation pour amender les sols de compost, digestat ou autres déchets organiques transformés par voie biologique.